Cultures maraîchères rentables : top 4 des légumes à croissance rapide sur lesquels miser !

19ae072e01a2cd3f1aea28c0644920b5

Avec l’alimentation de plus en plus axée sur le bio, de nombreuses personnes se lancent dans la création de potagers. Pour la plupart d’entre elles, il s’agit d’une activité pour exploiter leurs terres nues et s’assurer de la qualité de leurs aliments. Ces cultures sont donc pour une consommation personnelle, ou dédiée à la vente dans une certaine mesure. Quoi qu’il en soit, il est préférable de miser sur des cultures maraîchères rapides pour avoir une bonne rentabilité. Leur récolte peut donc se faire quelques semaines après la mise en terre. Voici 4 cultures maraîchères à explorer dans ce sens.

1.      La laitue à couper

Cette culture se distingue des autres variétés par son absence de pomme. La mise en terre de la laitue à couper s’effectue en suivant une ligne. Les feuilles sont coupées des plants au niveau du collet. Cette technique permet de stimuler une pousse, et une récolte plus rapide. Comptez entre 25 et 30 jours pour que vos cultures soient prêtes à être récoltées. Cependant, l’arrosage devra être optimal pour atteindre cet objectif. Pour un maraîchage réussi, assurez-vous de semer entre février et novembre. La récolte pourra se faire entre mars et décembre.

A lire en complément : Quel répulsif faut-il adopter pour faire fuir les étourneaux ?

2.      L’épinard


Il ne faut compter qu’une dizaine de jours après la mise en terre pour voir la pousse des jeunes épinards. Sept jours plus tard, vous pourrez procéder à la cueillette en procédant feuille par feuille. Tout spécialiste du maraîchage sait qu’il ne faut surtout pas toucher la feuille qui se situe au milieu du plant. Par ailleurs, la sensibilité de l’épinard est connue. La sélection des variétés à faire pousser doit être minutieuse, afin que les récoltes puissent s’opérer au moment approprié.

La récolte des épinards peut se faire entre 20 et 25 jours après les semis. La meilleure période pour la mise en terre est celle comprise entre :

Lire également : Agrivoltaïsme : quand l’agriculture participe à la transition énergétique

  • Février et avril ;
  • Août et octobre.

La récolte quant à elle peut avoir lieu entre deux moments clés de l’année. Le premier est compris entre avril et octobre. Le second couvre les mois d’octobre et de mars.

3.      L’oignon blanc et l’oignon de printemps

Les oignons blancs sont utilisés à diverses fins en cuisine, et de différentes manières dans l’alimentation. Leur culture peut arriver à pleine maturité avant de passer aux récoltes. La mise en terre pourra quant à elle s’effectuer avec les pousses d’oignons de printemps. Ainsi, vous pourrez récolter vos légumes le plus tôt possible. Chaque variété a comme vous pouvez vous en douter son propre cycle. Pour l’oignon blanc :

  • Les semis s’effectuent entre mars et avril ;
  • La récolte s’opère entre mai et juin.

Quant à l’oignon de printemps :

  • Les semis ont lieu entre août et septembre ;
  • La plantation se déroule en février ;
  • La récolte peut se faire entre avril et juin.

4.      Le radis


L’avantage d’une culture maraîchère
comme le radis est la rapidité qui caractérise sa croissance. Pour obtenir des légumes d’excellente qualité, il faut que les conditions de culture soient bonnes. Elles concernent notamment :

  • La température ;
  • L’humidité.

Respecter ces conditions évitera notamment une amertume de la chair de ces légumes. La mise en terre doit surtout s’effectuer progressivement dans le temps. Vous pourriez observer une période de 15 jours entre deux semis. Au bout de 25 jours en moyenne, la récolte peut être faite. La meilleure période pour effectuer la mise en terre est comprise entre mars et septembre. Quant à la moisson, la période qui couvre avril et octobre est recommandée.