Quel répulsif faut-il adopter pour faire fuir les étourneaux ?

ae3beafe79966819fac2ab27c3e30065

Pour chasser les oiseaux dérangeants loin des habitations, des jardins ou des exploitations, de multiples techniques peuvent être utilisées. Au nombre de celles-ci, on retrouve les nouveaux moyens de répulsion. Qu’ils soient sonores, non sonores ou électroniques, ces dispositifs sont très pratiques et d’une grande efficacité. Découvrez ici le répulsif idéal pour faire fuir les étourneaux. 

Les différents effaroucheurs d’oiseaux

Pour repousser les étourneaux, nombre de solutions peuvent être adoptées. Parmi les plus efficaces, on retrouve les effaroucheurs d’oiseaux classiques, les effaroucheurs électroniques et l’effaroucheur acoustique d’oiseaux. Pour ce qui est de la première catégorie, voici les options possibles. 

Lire également : Bien choisir sa niche à veau

Les filets anti-oiseaux

Les filets anti-oiseaux font partie des effaroucheurs les plus utilisés pour repousser les étourneaux. Pratiques, discrets et simples à installer, ces dispositifs, fabriqués généralement en polyéthylène, empêchent les étourneaux de voler autour ou de s’approcher de vos locaux. Les filets anti-oiseaux donnent aussi l’avantage d’être adaptables à tous types d’emplacements qu’il s’agisse des immeubles, d’entrepôts, de points d’eau, de champs, etc.  

Le scarybird cerf-volant effaroucheur

Dans la catégorie des effaroucheurs qui font peur aux étourneaux, figure le scarybird cerf-volant effaroucheur. Il s’agit, en réalité, d’un dispositif de haute qualité et d’une efficacité éprouvée pour protéger vos semis, vos arbres à fruits, vos poulaillers, vos jardins, etc. En effet, pour faire fuir les étourneaux le scarybird prend la forme d’un immense oiseau effaroucheur très effrayant, de couleur noire. Ce cerf-volant muni d’une ligne de 2,5 m fabriqué en Kevlar peut rester intact pendant des années sans être brisé ni endommagé. 

A lire également : Quels sont les moyens technologiques pour suivre les troupeaux de chèvres ?

Les répulsifs électroniques pour faire fuir les étourneaux

Pour faire fuir les étourneaux, il est également possible d’utiliser des répulsifs électroniques. À cet effet, on distingue les bandes électriques alimentées par du courant de forte tension. Elles empêchent les étourneaux et toutes les autres espèces d’oiseaux de se percher à des endroits donnés.

Pour une meilleure efficacité, les répulsifs électroniques sont généralement posés sur des enseignes, des lisières en béton, des toits, etc. Grâce à leur grande diversité de couleurs, ils permettent une meilleure harmonisation à toutes sortes d’édifices et s’installent facilement sur la plupart des supports. 

Il existe également d’autres types de répulsifs électroniques fonctionnant avec des piles et ayant un niveau de sensibilité non négligeable. Grâce aux capteurs dont ils sont équipés, ces appareils, au moindre contact commencent à projeter de l’eau sur un rayon minimum de 60 mètres carrés pour ainsi repousser les oiseaux. 

Ces répulsifs électroniques en plus des étourneaux et tous les autres oiseaux, permettent aussi de tenir loin les autres animaux comme les insectes, les chats, les martes, les renards, les petits et gros rongeurs, etc. 

Les avantages d’un effaroucheur sonore 

Les effaroucheurs sonores sont également utilisés pour faire fuir les étourneaux. Ces dispositifs pratiques offrent une panoplie d’avantages. Ils permettent, en effet, de reproduire des cris d’oiseaux se trouvant en situation de détresse. Cela provoque alors une réaction de panique chez des étourneaux qui, par peur de se retrouver dans les mêmes situations que leurs semblables poussant de tels cris, s’éloignent. 

En plus de cet aspect, il faut savoir que les effaroucheurs sonores ne peuvent pas tuer les oiseaux. Les cris de ces appareils les repoussent juste et ne les mettent pas en danger comme c’est le cas de certains effaroucheurs électroniques qui peuvent engendrer une électrocution.

Pour finir, il faut retenir qu’un effaroucheur sonore peut être utilisé partout, aussi bien dans les lieux privés qu’en lieux publics. Cependant, ils sont plus efficaces et plus recommandés dans les champs et dans les milieux ruraux.